Sciences-Po au LPO

Articles parus dans le magazine du lycée en mai 2012

Admissibilité du concours d’entrée à Sciences-Po

2 élèves du lycée admissibles

En route pour Paris

Mardi 27 mars avait lieu au lycée, l’oral d’admissibilité du concours d’entrée à Sciences Po dans le cadre de la procédure d’admission par la Convention de l’Education Prioritaire. Deux de nos élèves candidats parmi les quatre rescapés de l’atelier Sciences-Po du lycée ont passé avec succès l’étape conduisant à l’épreuve parisienne de juillet prochain. Il s’agit de Ange Hassoune de TES avec « La perte du triple A de la France » et de Charles Quinard de TS avec le phénomène des « Anonymous« . Nous pouvons les féliciter pour cette moitié du chemin parcouru et les encourager dans leur préparation à leur grand oral

Nous pouvons également féliciter Coralie Curier de TES et Clémence Racon de TS, candidates certes malheureuses mais qui ont bien défendu leur chance en offrant chacune au jury une bonne prestation.

Une procédure d’admission à Sciences-Po à la portée des élèves du lycée

Sciences-Po, une grande école qui recrute dans la diversité

Les Grandes Ecoles, telles que HEC, ESSEC etc. recrutent généralement parmi une certaine élite supposée se trouver dans les milieux privilégiés de la capitale ou des grandes villes et sur un concours très élitiste, généralement après deux années de classes préparatoires. Le résultat est que dans ces prestigieuses institutions on retrouve le plus souvent des étudiants issus de catégories sociales privilégiées avec un profil culturel plutôt ressemblant. Afin de lutter contre ce qui apparaît être une inégalité et un certain conformisme, persuadé qu’en dehors de ces milieux aisés doivent forcément se trouver des talents dans leur diversité, l’Institut des Sciences Politiques de Paris a mis en place un dispositif original avec des modalités de recrutement plus diverses et étendues. C’est ainsi qu’est née, il y a maintenant plus de 10 ans, la procédure d’admission Convention éducation prioritaire à Sciences-Po.

Celle-ci s’adresse aux élèves méritants et souhaitant intégrer cette prestigieuse institution, se préparant à un baccalauréat dans un établissement d’enseignement secondaire ayant conclu une convention de partenariat avec Sciences Po.

8 élèves du lycée admis à Sciences-Po depuis 2005

C’est aujourd’hui près d’une centaine de lycées partenaires alors qu’il y en avait seulement 7 en 2001, année de la mise place des CEP et ce sont 733 élèves admis dans l’institution en 10 ans. Parmi eux, on compte d’ailleurs 8 anciens élèves du LPO de Pointe-Noire ayant signé le partenariat en 2005.

Le bilan est donc positif d’autant plus que les résultats des élèves ainsi admis sont tout à fait comparables aux étudiants entrés par d’autres procédures d’admission pourtant plus sélectives et élitistes. Chaque année, entre 50 et 70% des admis sont des enfants de chômeurs, d’ouvriers ou d’employés, les 3/4 des admis sont boursiers et les 2/3 des admis sont issus de la diversité. Tout élève a ainsi toutes ses chances d’y parvenir pour peu qu’il soit motivé et qu’il se donne la peine pour y parvenir.

La convention Sciences-Po une chance pour les élèves du Lycée de Pointe-Noire

En quoi consiste la procédure d’admission ?

L’admission à Sciences Po se fait en deux étapes : tout d’abord l’admissibilité et dans un deuxième temps l’admission proprement dite qui se déroule dans les locaux de Sciences-Po à Paris.

L’admissibilité consiste dans la réalisation d’une revue de presse sur un thème choisi par le candidat, complétée par une note de synthèse et une réflexion personnelle. A titre d’exemples, les candidats du Lycée de Pointe-Noire de cette année avaient choisi des thèmes divers et variés : « Le phénomène cinématographique, The Artist », « Cuba », « La perte du triple AAA de la France », « les Anonymous, qui sont-ils ? ». Ce travail est présenté à l’oral par le candidat devant un jury présidé par le chef d’établissement. La commission rédige à l’issue de l’entretien un avis motivé. Cette année, Madame Baltus, proviseur du lycée présidait le jury, composé de Mesdames Roncard et Mojica, deux enseignantes de Lettres et d’Histoire, anciennes étudiantes à Sciences-Po, de Madame Carole, chargée de mission à Pôle emploi et de Monsieur Irep, directeur des affaires culturelles et du patrimoine de Sainte-Rose et ancien professeur d’Histoire et de Géographie, et ancien responsable de l’atelier Sciences-Po au Lycée.

La tâche du jury d’admissibilité est également d’examiner le dossier de candidature de chacun des candidats en se fondant notamment sur les résultats scolaires obtenus en classes de seconde, première et terminale, ainsi que sur le résultat obtenu à l’épreuve d’admissibilité. En outre, il prend en compte, dans sa décision, le potentiel du candidat, la progression observée entre la classe de seconde et la terminale, la capacité de travail, la maîtrise de l’écrit, la maîtrise d’une langue étrangère, la curiosité intellectuelle, la capacité d’adaptation et la motivation. Quant à l’admission, elle consiste à un grand oral sur la personnalité et les motivations du candidat.

Il est important, pour le candidat de bien travailler la préparation de ces deux étapes. Un atelier sciences-po du lycée est là pour l’y aider.

La diversité comme objectif présidant la mise en place des CEP

« Les élèves  les plus talentueux et méritants, quelles que soient leurs origines familiales, sociales et culturelles, doivent trouver leur place à Sciences Po. Le métissage des cultures, des parcours scolaires et des aspirations professionnelles provoque une émulation intellectuelle vitale. Il contribue à la richesse de notre communauté, décloisonne les esprits. Il met les élèves en situation de se confronter à l’altérité. Nous formons ceux qui seront demain en position de décideurs, qu’ils rejoignent la sphère publique ou, dans leur majorité, le monde de l’entreprise.

Le renouvellement de ces élites, qui doivent ressembler davantage à la société, est un défi majeur.

A son échelle, Sciences Po a fait le choix de relancer l’ascenseur social. La diversité est un objectif qui irrigue l’ensemble de nos décisions stratégiques, l’information dans les lycées, l’aide sociale et les droits de scolarité en tout premier lieu. Un objectif qui a présidé à la mise en œuvre de deux programmes dédiés, les Conventions Education Prioritaire et l’expérimentation au lycée. »

Pourquoi vouloir entrer à Sciences-Po ?

« Sciences Po Paris est, depuis ses origines, une université ouverte sur le monde. Cette ouverture s’incarne à la fois dans son projet éducatif appuyé solidement sur le socle culturel européen, dans sa politique de recrutement du corps étudiant et professoral extrêmement dynamique, tout comme dans sa stratégie de partenariats avec de grandes universités étrangères. » Lu sur le site de Sciences-Po

Il y a de multiples raisons de vouloir entrer à l’Institut des Sciences Politiques pour y faire ses études, se préparer à une profession et vivre une expérience unique et ne jamais l’oublier. Citons-en simplement quelques-unes :

L’excellence académique de Sciences-Po et la formation fondamentale qu’y est dispensée.

La reconnaissance internationale incontestable de l’Institution et les parcours très variés qu’elle propose.

Sciences-Po est une université innovante et stimulante.

Des bourses et aides sociales conséquentes notamment pour ceux qui sont admis par la procédure des CEP et venant des DOM-TOM et surtout une profession assurée dès la sortie.

Pour en savoir davantage rendez-vous sur le site de Sciences-Po : http://www.sciencespo.fr/

Le rayonnement de Sciences-Po

Grâce à sa recherche et à ses formations d’excellence, Sciences Po est aujourd’hui une institution d’enseignement supérieur compétitive au niveau mondial.

Internationalisation des formations

L’internationalisation des formations est très forte, notamment grâce au contenu des enseignements adoptant des perspectives comparatives et internationales, des enseignements dispensés dans des langues autres que le français. Les sept campus du Collège universitaire de Sciences Po sont des lieux d’intégration internationale par excellence. La troisième année du Collège universitaire à l’étranger est l’aboutissement d’une formation fondamentalement internationale. Les doubles diplômes consacrent la reconnaissance de l’institution sur la scène internationale et sa pleine intégration dans le cercle des grands établissements universitaires.

Réseau international

Le réseau de partenaires universitaires étend la présence de Sciences Po dans le monde entier. L’école doctorale, la direction scientifique et les 11 unités de recherche de Sciences Po positionnent les activités de recherche de Sciences Po à l’international. Sciences Po Avenir bénéficie d’un réseau étendu d’entreprises, organisations internationales, administrations publiques ou ONG dans le monde entier.

______________

  • Tu t’intéresses à l’actualité et tu aimerais t’initier à la presse et aux médias
  • Tu voudrais comprendre la complexité d’un monde qui bouge
  • Tu aimes échanger et débattre sur des grandes questions ou sur des sujets brûlants
  • Tu voudrais travailler ta prise de parole et acquérir davantage d’aisance à l’oral
  • Tu as pour projet une mention au bac, préparer un concours d’école de commerce ou d’entrer à Sciences-Po

     => Alors l’atelier Sciences-Po est fait pour toi !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *