Que lire pendant les vacances ?

E. Meissonier, « Le liseur blanc »

A l’intention de mes futurs élèves de terminale

Patience ! La philosophie, c’est pour bientôt !

La grande nouveauté de votre rentrée prochaine en classe de terminale, c’est évidemment la philosophie. Bien souvent en cours d’année scolaire, certains expriment le regret de ne pas avoir été initiés plus tôt à cette matière nouvelle. Aussi, une excellente approche est de lire quelques livres pouvant ouvrir à la réflexion philosophique.

Ainsi, vous je vous propose une toute petite sélection d’ouvrages pouvant vous accompagner durant ces vacances que je vous souhaite aussi bonnes qu’enrichissantes.

Jeanne Hersch, L’étonnement philosophique, Une histoire de la philosophie, Gallimard, collection Folio essais

Jostein Gaarder, Le Monde de Sophie, Roman sur l’histoire de la philosophie, Seuil, collection Points

Jean-Paul Jouary, Philosopher, et si c’était facile ? Milan

Balthasar Thomass, Etre heureux avec Spinoza, Eyrolles, collection « Vivre en philosophie »

Anthologie présentée par Guillaume de Gurbert, Si la philosophie m’était contée, de Platon à Gilles Deleuze, Librio

En outre, si vous avez déjà votre manuel, ne frustrez surtout pas votre curiosité, laissez-là vagabonder parmi les textes des plus grands philosophes que l’histoire humaine a pu reconnaître et précieusement garder.

Excellentes vacances à tous et à bientôt,

Karukéra-Gorée, Mémoire de demain »

VOYAGE D’UN GROUPE DE JEUNES GUADELOUPÉENS À GORÉE, AU SÉNÉGAL

Article publié sur le site du lycée, lundi 31 janvier 2011 par Madame Jeannine Combes, CDI du LPO de Pointe-Noire.

Le Ciné Club a eu jeudi 27 janvier 2011 de 13h30 à 16h30 à l’amphithéâtre, la projection du film documentaire  » Karukéro-Gorée, mémoire de demain », réalisé par le réalisateur Tony Coco-Viloin et co-écrit par notre collègue Jean-Michel Cusset en 2002.

A l’occasion du bicentenaire de l’abolition de l’esclavage, le réalisateur guadeloupéen et responsable du bureau Cinéma au conseil régional, nous a fait l’honneur de sa présence cet après-midi, avait suivi le parcours d’un groupe de jeunes guadeloupe à Gorée…

Deux autres invités ont été des nôtres pour enrichir cet échange.

La projection de ce film et le débat ont été l’occasion de lancer le premier Café Philosophie dénommé en créole : « Le Kako-kankan ». Le mèt-kankan a été notre professeur de philosophie, Hervé Moine.

Les thématiques sont diverses, mais on a pu insister sur  » les relations de la Guadeloupe avec l’ Afrique« , et plus largement débattu sur « La philosophie de la Francophonie« 

1 19 20 21